Photo de jungle

Réduire ses émissions de CO2 en entreprise

Réduire ses émissions de CO2 en entreprise

Les entreprises jouent un rôle prépondérant dans la lutte contre le changement climatique. En effet, elles ont des moyens importants, des ressources importantes, ce qui fait que leurs actions ont nécessairement des conséquences plus décisives que les actions des particuliers. Ainsi elles peuvent choisir – ou non – de s’investir dans l’écologie. Et quoi de mieux pour commencer que de travailler à réduire ses émissions de CO2 ? Voici quelques pistes pour réduire votre empreinte carbone !

 

– Favoriser les transports peu polluants

– Proposer des menus végétariens et locaux

– Limiter le stock de données numériques

– Limiter le volume d’impression

– Compenser vos émissions carbone

 

 

Favoriser les transports peu polluants

 

Ce n’est une surprise pour personne, les déplacements en voiture émettent énormément de CO2. Il existe plusieurs solutions pour limiter ces émissions. Vous pouvez :

 

– Encourager vos employés à utiliser les transports en commun, en remboursant partiellement ou totalement leur abonnement.

– Faciliter les déplacements en vélo en installant un abri de vélo sur votre site par exemple, et / ou en remboursant l’abonnement Vélib’ (ou équivalent).

– Favoriser le covoiturage en développant un réseau interne à l’entreprise.

– Instaurer le crédit mobilité pour encourager vos employés à utiliser d’autres types de transport.

 

 

Proposer des menus végétariens et locaux

 

Que votre entreprise dispose d’un self ou simplement d’une cuisine où chacun s’organise, il est toujours possible d’organiser des menus végétariens ou locaux. Par exemple, vous pouvez proposer un repas par semaine qui permettra à chacun de découvrir la gastronomie végétarienne tout en consommant local, ce qui a un double avantage. En effet, la consommation de viande (et surtout de viande rouge) produit énormément de CO2, il est donc bénéfique de la réduire. Par ailleurs, consommer local permet de réduire les émissions de CO2 liées au transport des aliments, en plus de favoriser les commerces de proximité !

 

 

Limiter le stock de données numériques

 

Il n’est pas rare de voir des personnes cumuler des milliers de mails dans sa boîte. Avec en vrac des newsletters jamais ouvertes, des mails professionnels datant de plusieurs années, des publicités, des spams, des conversations informelles… Or ces mails prennent de la place. Et pas seulement sur votre ordinateur: ils sont également stockés dans des data centers. Et ces centres consomment énormément d’électricité, car ils sont composés d’éléments informatiques utilisant des systèmes de refroidissement particulièrement énergivores. Bref, tous ces mails non lus sont stockés quelque part et utilisent de l’énergie chaque année ! Vous pouvez encourager vos équipes à trier leurs mails, en utilisant des applications dédiées. Dans la même veine, tout enregistrer dans le cloud prend énormément de place et d’énergie dans ces mêmes data centers. Alors encouragez vos équipes à limiter les enregistrements intempestifs, et à faire régulièrement du tri dans leurs dossiers, en supprimant les fichiers doublons notamment.

 

 

Limiter le volume d’impression

 

En plus de stocker leurs mails, certaines personnes les impriment ! Ou impriment d’autres fichiers déjà enregistrés sur leur pc, des fiches de poste, des cv entassés dans un coin et plus jamais relus, ou d’autres documents qui finiront dans un broyeur papier. C’est facile et tentant d’imprimer pour garder une trace, partager des informations avec une autre personne, etc. Sauf que le papier et l’encre ont un coût. Et même s’il paraît anodin (chaque impression ne représente pas grand-chose individuellement), l’accumulation fait qu’à la fin de l’année, votre entreprise a pollué rien qu’à force d’imprimer ! Limitez les volumes d’impression au strict nécessaire, en mettant en place des restrictions, en n’autorisant qu’un certain volume d’impression par personne par exemple. Cela favorisera en outre les échanges oraux entre vos équipes, et renforcera ainsi la cohésion de groupe.

 

 

Compenser vos émissions carbone

 

Il est utopiste de croire qu’une entreprise peut totalement cesser d’émettre du CO2. En revanche il est possible, en plus d’adopter une politique de réduction des émissions de CO2, de compenser ces émissions. Pour cela, plusieurs solutions :

 

– Adopter un moteur de recherche écologique. Ecosia, par exemple, plante des arbres en fonction de vos recherches : votre entreprise pourrait planter beaucoup d’arbres si chaque employé utilisait Ecosia ! Un autre moteur de recherche responsable : Lilo, qui collecte des gouttes en fonction de vos recherches et vous permet ensuite de redistribuer vos gouttes pour financer des projets écologiques, humains… tout en s’engageant à respecter votre vie privée. D’autres moteurs de recherches éco-responsables existent, à vous de trouver celui qui vous convient !

– Participer à une entreprise de reforestation. Par exemple, Liane RH s’engage à planter un arbre via EcoTree à chaque candidat mis en poste !

 

Ces solutions peuvent être mises en place assez facilement (selon votre entreprise et ses moyens, évidemment) et vous permettront d’avoir un impact sur la planète plus positif. De plus, les actions que vous mettrez en place peuvent servir de source d’inspiration pour d’autres entreprises, et vous aurez ainsi un effet boule de neige bénéfique pour l’environnement !

Le recrutement automatisé